Organiser ses obsèques de son vivant

Préparer ses obsèques de son vivant ne porte pas malheur. Cette démarche comporte même des avantages, car elle va éviter de laisser la famille sous les soucis, prévenir certains conflits et vous permettre de garder le contrôle jusqu’au bout. Motivé par cette démarche ? Voici tout ce que vous devez savoir.

A voir aussi : Quelles sont les retenues sur le montant brut de la retraite ?

Exprimer sa volonté par écrit

La loi oblige la famille endeuillée ainsi que ses proches à respecter les volontés de la personne décédée. Vous pouvez répéter à vos enfants que vous voulez être incinéré ou enterré, mais il serait judicieux de mettre par écrit toutes vos volontés. Confiez cette lettre à une personne de confiance et prévoyez une autre copie à laisser dans le livret de famille ou dans votre dossier bancaire.

Pour cette lettre, vous pouvez tout détailler en mentionnant ce qui doit être écrit dans le faire-part de décès ou le modèle de cercueil dans lequel vous voulez vous retrouver. Vous pouvez même déjà contacter le responsable du lieu de culte où se déroulera la cérémonie religieuse. Retrouvez sur Odella d’autres informations qui pourront vous aider à mieux organiser vos funérailles.

A voir aussi : Qui peut bénéficier de la solidarité transport ?

Prévoir les frais d’obsèques

Dans ces préparatifs, vous pouvez également prendre contact avec quelques entreprises de pompes funèbres pour demander des devis. Pour financer vos funérailles, vous pouvez souscrire à une assurance obsèques. Cette assurance ne fonctionne pas comme l’assurance vie ou l’assurance décès en cas de décès du dirigeant.

Quand on dit « assurance obsèques », il peut s’agir d’un contrat de capital qui ne couvrira que les frais d’obsèques ou d’un contrat de prestation qui prend en charge l’intégralité ou une partie de l’organisation et le financement des funérailles. Si vous décidez de prendre une assurance obsèques, il est conseillé d’en informer vos proches. Ils devront même avoir une copie du contrat. Si la solution de l’assurance ne vous a pas convaincu, vous pouvez toujours ouvrir un livret ou un compte en banque pour financer vos obsèques. Vous trouverez ici d’autres conseils sur les obsèques.

Rédiger un testament

Vous ne devez pas non plus oublier le testament. Il est à préciser que si vous ne laissez pas de testament, votre patrimoine sera divisé et transmis selon les règles en vigueur. Si vous considérez qu’un de vos enfants doit profiter plus que les autres, de par différentes raisons, il serait judicieux de rédiger un testament. Tout le monde ne comprendra pas forcément le partage de votre patrimoine, mais avec un testament, vous êtes sûr que tout le monde respectera à la lettre ce que vous avez indiqué.

Le testament peut être écrit, daté et signé de votre main. On parle dans ce cas d’un testament olographe qui est bien valide. Vous pouvez le laisser chez vous, dans le livret de famille ou dans votre dossier bancaire. Il est tout de même recommandé de le confier à un notaire pour qu’il ne disparaisse pas. Il l’enregistre ainsi au fichier central des dispositions des dernières volontés. Vous pouvez également faire un testament authentique qui devra se faire avec un notaire avec deux témoins.