Comment s’appelle la phobie des ascenseurs ?

La phobie des ascenseurs ! Aucun désir d’être comprimé dans un petit espace et encore moins d’être bloqué ! On parle de claustrophobie, n’est-ce pas ? Et pourtant, la phobie de l’ascenseur est très réelle, elle est appelée ascensumophobie. Les ascenseurs sont cependant une création très ancienne depuis que les premières idées sont nées en 1743 par la fabrication d’une chaise équilibrée par un contrepoids permettant de grimper ou de descendre en tirant sur une corde non plus.

Alors ? Quel antidote pour la phobie des ascenseurs ?

Le rez-de-chaussée est votre sauveur !

Certaines personnes souffrant d’ ascensumophobie sont parfois forcées de les prendre, soit de grimper de toute façon dans un ascenseur s’ils n’ont pas le choix, ou prendre les escaliers s’ils ont la possibilité de le faire. Par exemple, grimpez à deuxième étage de la Tour Eiffel est évidemment plus difficile, fatigant et moins rapide dans les escaliers que dans un ascenseur !

A lire également : Séniors : les équipements incontournables pour une mobilité réduite à domicile

En règle générale, les personnes souffrant de cette phobie évitent de confronter les ascenseurs. Pour éviter d’avoir à chaque jour pour descendre et monter plusieurs étages par les escaliers, la solution pour s’installer au rez-de-chaussée est une bonne compromis. Imaginez vous retrouver coincé dans un ascenseur avec un claustrophobe (peur des espaces confinés), un ascensumophobie (peur de la foule) et un acrophobe (peur de la hauteur), qui sera le plus phobe des quatre ? Certainement aucun, alors si vous sont concernés par l’ascensumophobie, pour éviter cela, mettez toutes les chances de votre côté pour être au maximum au rez de chaussée chaussée.

Et quand tu rentres à la maison ?

Il est normal de préférer retourner dans son havre de paix plutôt qu’une situation panique. Si vous êtes préoccupé par cette phobie et que vous vivez à l’étage, vous serez obligé de prendre les escaliers pour diverses raisons : vos sacs à provisions, vos valises lors des départs et retours en vacances ou la poussette et la poussette pour Les enfants… Sauf si vous sentez le désir de faire du sport, le choix de rester au rez-de-chaussée reste le plus pratique ! En effet, la disposition du rez-de-chaussée est exactement similaire à une maison. Alors pourquoi t’embêter ? L’ascenseur est également fait pour vous aider, mais si vous ne pouvez pas l’utiliser, évitez de vous fatiguer avec les escaliers et allez pour son antidote : le rez-de-chaussée ! En outre, ces derniers ont une réduction de 15 -20% par rapport aux appartements en étage. Tu hésite encore ?

A découvrir également : Des accessoires essentiels pour aménager une salle de bain adaptée aux seniors

Quels sont les signes de la phobie des ascenseurs ?

En fait, de nombreuses personnes souffrent de la peur des ascenseurs et celles qui ont la claustrophobie en font partie. Il y a des signes qui démontrent que vous souffrez de cette peur. Bien entendu, tout comme pour le Signe d’agoraphobie et de toutes les autres phobies, cela se manifeste par une grande peur. Dès que vous vous trouvez devant la porte de l’ascenseur, vous avez les genoux qui tremblent.

Par ailleurs, cette peur peut aussi provoquer d’autres signes comme les palpitations, l’accélération du rythme cardiaque, la sensation d’étouffement, la sensation de vertige, la transpiration, la bouffée de chaleur, la perte de contrôle de soi, etc. Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un véritable supplice.

Néanmoins, il y a différentes techniques que vous pouvez utiliser pour surmonter cette peur. Pour commencer, vous devez connaître et garder en tête le fonctionnement de l’ascenseur. Cela vous permettra d’être plus rassuré. Il faut que vous évitiez de penser négativement à propos de ce moyen pour monter à l’étage. Évitez notamment de nourrir votre imagination avec le cinéma.

Vous devez également garder en tête que les accidents avec des ascenseurs sont minimes et sans trop de danger puisque cela est généralement à cause d’un dysfonctionnement ou d’un blocage. Bien sûr, pensez à éviter les ascenseurs qui vous semblent trop étroits, trop bondés ou encore trop vieux.