Comment préparer sa retraite en souscrivant un 3ème pilier

Bien préparer sa retraite permet de s’assurer une sécurité financière à long terme. Parmi les solutions disponibles, il existe en Suisse le 3ème pilier qui est un outil pour épargner en vue de la retraite. Dans cet article, nous expliquons ce que sont les différents types de 3ème pilier et les avantages qu’ils offrent.

Les différents types de 3ème pilier

Le 3ème pilier est un dispositif d’épargne retraite complémentaire. Selon les juridictions, il existe généralement deux types de 3ème pilier: le 3ème pilier A et le 3ème pilier B.

A lire aussi : Quelles sont les formes de maltraitance que subissent les personnes âgées ?

Le 3ème pilier A

Le 3ème pilier A est un contrat d’assurance vie ou de prévoyance qui permet d’accumuler des fonds en vue de la retraite. Les cotisations versées sont déductibles des impôts, offrant ainsi des avantages fiscaux. Toutefois, les retraits anticipés sont limités et soumis à des pénalités.

Le 3ème pilier B

Le 3ème pilier B est une forme d’épargne retraite sous forme de compte bancaire ou de contrat d’assurance. Contrairement au 3ème pilier A, les cotisations ne sont pas déductibles des impôts, mais les retraits peuvent être effectués plus facilement et sans pénalités.

A lire également : Mutuelle Senior : l'indispensable

Souscrire à un 3ème pilier en banque ou en assurance : les avantages et inconvénients

Pour faire votre choix de 3ème pilier banque ou assurance, différents éléments sont à considérer.

Préparer sa retraite avec un 3ème pilier en banque

L’un des principaux avantages de souscrire à un 3ème pilier en banque est les frais plus bas. Les banques ont souvent des structures de coûts moins élevées que les compagnies d’assurance, ce qui se traduit par des frais de gestion et des commissions réduits.

Les banques proposent aussi souvent une plus large gamme d’options d’investissement pour votre 3ème pilier. Vous pouvez choisir parmi différents fonds, actions, obligations ou autres instruments financiers en fonction de votre profil de risque et de vos objectifs de placement. Cette flexibilité vous permet de personnaliser votre portefeuille et de diversifier vos investissements pour maximiser le potentiel de rendement.

En souscrivant à un 3ème pilier en banque, vous bénéficiez de l’accès facile aux services bancaires (consultation régulière de votre compte, le suivi de vos investissements, la possibilité de faire des versements supplémentaires ou de modifier vos allocations d’actifs).

Cependant, contrairement aux compagnies d’assurance, les banques ont tendance à offrir moins d’options de protection dans le cadre de leur 3ème pilier. Par exemple, les garanties en cas de décès ou d’invalidité peuvent être limitées ou inexistantes. Si vous accordez une grande importance à ces aspects de protection, souscrire à un 3ème pilier en banque peut ne pas répondre à vos besoins.

Préparer sa retraite avec un 3ème pilier en assurance

Les compagnies d’assurance proposent généralement des options de protection plus étendues dans le cadre de leur 3ème pilier. Vous pouvez bénéficier de garanties en cas de décès, d’invalidité ou d’autres événements imprévus. Cela offre une tranquillité d’esprit supplémentaire pour vous.

Les compagnies d’assurance sont soumises à des réglementations strictes et sont considérées comme plus stables et sécurisées que les banques. En cas de faillite d’une banque, il peut y avoir des risques pour votre 3ème pilier. Les compagnies d’assurance sont conçues pour protéger les intérêts des souscripteurs et sont soutenues par des garanties financières.

Les compagnies d’assurance ont en revanche des frais de gestion et des commissions plus élevées que les banques.

Enfin, elles sont aussi moins flexibles en termes d’options d’investissement. Vous pouvez être limité à un choix restreint de fonds ou de produits spécifiques proposés par l’assureur.