Pourquoi les appareils auditifs sont si chers ?

Vous vous demandez quel est le prix d’une prothèse auditive ? Vous êtes à la recherche d’une aide auditive puissante, pratique et discrète à un prix raisonnable. Mais vous ne savez pas quelle est la différence entre une paire d’appareils auditifs à $3000 ou $7,000. Cet article explique les facteurs qui affectent le prix des aides auditives.

Pouvons-nous avoir une prothèse auditive discrète à un prix compétitif ?

En fait, le prix des appareils n’a rien à voir avec la taille, la forme et la puissance. Il existe des dispositifs invisibles (complètement insérés dans le conduit auditif) au premier prix. Il existe également des contours d’oreille de grande taille haut de gamme (pour une surdité profonde) à des prix très élevés.

A voir aussi : Quelle puissance délivré pour un compteur triphasé ?

Attention, le pouvoir ne veut pas dire performance. La puissance signifie le gain d’amplification dont vous avez besoin, en fonction de votre degré de perte auditive.

Lorsque vous avez besoin de choisir une aide auditive, ne faites pas de compromis sur la puissance dont vous avez besoin, même si votre appareil est un peu moins discret. Il est préférable d’avoir un appareil légèrement moins discret, mais dont le son conviendra vous. Rappelez-vous que votre prothèse auditive devrait durer six ans et que votre surdité peut changer pendant cette période. Par exemple, si votre appareil auditif manque de puissance au cours des deux dernières années d’utilisation, le prix vient d’être multiplié par 1,3

A découvrir également : Comment eviter que le bois grince ?

Conseil pour choisir le bon choix  : Demandez à votre professionnel de l’aide auditive s’il croit que la puissance de réserve de votre prothèse auditive sera suffisante en cas de chute auditive. C’est un bon moyen d’éviter les mauvaises surprises au fil du temps. J’ai vu beaucoup de patients forcés de changer les prothèses auditives beaucoup trop tôt en raison du manque de réserve de puissance, lorsque leur audition baisse.

Le prix des gros appareils auditifs est-il plus bas ?

Quand vous pensez à de vieilles aides auditives, nous pensons inévitablement aux grands contours derrière l’oreille. Si vous vous promenez dans le Vieux-Québec, vous en verrez peut-être derrière quelques pavillons d’oreille. Ne vous trompe pas. Ces appareils ne datent pas du siècle dernier…

Les grands contours derrière l’oreille peuvent être équipés de technologie numérique, et performent mieux que les aides auditives ultra-miniaturisées. Les grands contours doivent leur taille à leur puissance (en décibels) : un haut-parleur très puissant et une grande batterie pour l’alimenter. Ils sont portés par des personnes ayant une surdité sévère ou profonde. Il peut être à la fois des appareils haut de gamme comme de base. Rien à voir avec leur taille.

Astuce pour choisir le bon choix  : Demandez à votre professionnel de l’aide auditive si une prothèse auditive plus grande serait mieux pour vous. Cette question est très intéressante et provoquera sans aucun doute un débat inattendu pour votre professionnel 🙂 Il sait que vous voulez aussi discret que possible. Mais parfois il hésite à vous offrir un modèle plus efficace moins discret. Montrez-lui que votre priorité est la performance. Vous verrez alors ce qu’il vous offre en tant que taille. C’est à vous de négocier un peu pour qu’il puisse penser au meilleur rapport taille-performance.

Le prix des aides auditives invisibles est-il plus élevé ?

Dispositifs invisibles au bas de l’oreille ne sont pas plus chers que les grands contours derrière l’oreille. Si vous voulez bénéficier de cette technologie, c’est votre morphologie et votre niveau auditif qui seront les facteurs déterminants. Pour pouvoir transporter un dispositif invisible au fond du conduit auditif, votre conduit est assez large et profond, et votre goutte auditive ne dépasse pas 60 dB dans les aigus.

Astuce pour choisir le bon choix : Demandez à votre professionnel de l’aide auditive de mesurer si votre conduit auditif est suffisamment large pour le contenir. Demandez également à quel niveau de discrétion on peut s’attendre ? Est-il encore amplifié si votre ouïe tombe ? Une aide auditive sera-t-elle encore possible ?

Nouvelle technologie tous les deux ans : dois-je attendre à nouveau pour payer moins cher ?

Le prix des aides auditives dépend uniquement de la performance de l’amplificateur numérique intégré dans la prothèse (le processeur ou la puce numérique). Je vous conseille de toujours opter pour la dernière puce numérique publiée sur le marché.

La recherche et le développement évoluent rapidement sur le terrain et tous les deux ans, les fabricants inventent une nouvelle technologie numérique. Demandez à votre professionnel de l’audition la date de sortie de la puce numérique contenue dans votre appareil. Vérifiez sur le site Web du fabricant qu’il s’agit de la dernière technologie.

Lorsqu’ une prothèse auditive sort sur le marché mondial, elle est également disponible au Québec, nous n’avons pas de retard par rapport au reste du monde. Si la puce numérique a plus de deux ans, le prix devrait normalement être inférieur parce qu’il ne s’agit pas de la technologie la plus récente. Parfois, c’est un moyen d’acheter un produit à un prix inférieur, c’est de penser. Parfois, les fournisseurs de soins auditifs offrent des prix plus bas sur les appareils plus anciens. Demandez à votre professionnel de l’audioprothèse quelle est l’année de sortie mondiale de votre prothèse auditive ?

Si vous êtes décidé de porter des appareils auditifs, ne regrettez pas avoir attendu la prochaine technologie 🙂 Tout est en constante évolution, jetez-vous dans l’eau quand vous vous sentez C’est le bon moment pour VOUS.

Dois-je prendre une prothèse auditive coûteuse pour être satisfaite ?

Cette question est très intéressante. Le choix de la puissance de votre prothèse auditive et la façon dont il est ajusté à votre oreille sont, à mon avis, le facteur déterminant de votre satisfaction, bien au-delà du prix payé.

D’un autre côté, selon votre type de perte auditive et votre degré, vous n’aurez peut-être pas besoin de payer pour les appareils coûteux pour être satisfaits. Plus votre perte auditive est « pente raide » et plus vous devriez porter haut de gamme. Plus votre intelligibilité est faible (pourcentage de mots répétés), et plus il serait important de choisir une prothèse auditive de bonne qualité.

Votre professionnel de l’audition changera les ajustements dans Tous les sens, la qualité des réducteurs de voix et de bruit dépend bien du prix des prothèses. Puisque les appareils évoluent tous les 2 ans, ce sont ces progrès et développements qui ont le plus d’impact sur les prix des appareils. N’oublions pas que vous porterez vos aides auditives 14 heures par jour, 7 jours par semaine. Dites à votre professionnel de l’audition vos objectifs, quels résultats vous attendez, et demandez-lui de vous conseiller sur un modèle.

Astuce pour choisir la bonne chose : Si vous avez déjà porté des prothèses auditives et que vous voulez une nouvelle trousse, dites à votre professionnel de l’aide auditive quels problèmes vous voulez résoudre. Précisez vos attentes et demandez quel modèle correspond au moins à vos attentes. Demandez-leur si vous pouviez éliminer certaines des options qui ne vous sont pas offertes, afin de réduire la facture. Exemple, Si vous ne voulez pas de connexion Bluetooth, vous pouvez opter pour un kit plus simple sans accessoire.

En résumé…

Bien que le coût de vos appareils auditifs compte dans votre satisfaction globale, la relation de confiance que vous avez avec votre professionnel de l’audition est la clé de votre succès :

  • Profitez de vos rendez-vous pour expliquer à votre professionnel de l’audition les situations de la vie où vous avez des difficultés.
  • Demande-lui sur les objectifs qui peuvent être atteints avec les aides auditives choisies.
  • Notez sur une feuille les objectifs que vous vous fixez et analysez si votre nouveau kit répond à vos attentes.
  • Demandez à votre audioprothésiste de résoudre votre petit mécontentement. Les rendez-vous postérieurs à l’équipement servent cette fonction.
  • Prenez le premier mois pour tout analyser. Soyez patient, vos oreilles s’adaptent, vos sensations seront exacerbées au début de l’appareil.

Après un mois, vous devriez atteindre un certain plateau. C’est le bon moment pour prendre votre décision. Parlez à votre prothésiste audioprothésiste.

Show Buttons
Hide Buttons