Comment préparer le financement de sa retraite ?

Faire la préparation de votre retraite financière consiste à réaliser sa prévision. De nombreuses personnes ne savent pas encore qu’acheter un logement principal doit être la première étape de la préparation d’une retraite, notamment dans cette période de faible taux. C’est un très bon investissement pour assurer votre retraite. Investir dans les produits financiers comme l’assurance-vie, les SCPI ou le PER individuel est une méthode d’épargne forcée pour laquelle plusieurs personnes optent afin de préparer leur retraite. Découvrez plus de détails dans les lignes à suivre.

Comment faire pour devenir propriétaire à l’âge de votre retraite ?

À l’approche de votre retraite, votre premier investissement doit aller en direction de l’achat de votre logement principal. En investissant dans l’achat d’une maison, cela vous offre plusieurs avantages.  Vous pouvez profiter de la fiscalité avantageuse du PER individuel si vous voulez.

A découvrir également : Qui a droit à la retraite à 1000 euros ?

Dans un premier temps, vous n’aurez plus à vous faire de souci chaque fin du mois pour payer le loyer. Dans un second temps, cela vous permet d’avoir un espace rien qu’à vous dès que vous êtes à la retraite.

Il faut dire que le paiement du loyer est l’une des charges les plus importantes pour les personnes à la retraite qui sont toujours en location puisque le niveau de salaire est nettement réduit.

A lire en complément : Qu'est-ce qui est ouvert le jour de l'an ?

C’est donc un moyen d’assurer vos vieux jours. Vous devez donc penser à acquérir un appartement ou une propriété et l’intégrer dès que vous êtes à la retraite. Vous pouvez souscrire à un crédit entre 30 et 50 ans.

Quel est l’intérêt d’investir dans la pierre ?

L’un des secteurs d’activité les plus rentables est le secteur de l’immobilier et c’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes y investissent. Si vous avez donc pour but de varier votre patrimoine et préparer en toute sérénité votre retraite, la meilleure option est d’opter pour l’investissement locatif.

En effet, lorsque vous sollicitez l’aide d’un établissement financier pour procéder à l’achat d’un bien immobilier à louer, le contribuable pourra vous venir en aide malgré l’intensité de votre apport.

Lorsque vous décidez d’investir 20 ou 25 ans avant d’aller à la retraite, l’actif s’assure du remboursement total de l’emprunt lors de la cessation d’activité. Vous pourrez donc profiter de votre bien en location sans avoir à payer la moindre mensualité.

Cependant, si vous avez envie d’avoir un revenu supplémentaire de façon régulière, vous pouvez continuer de mettre votre bien en location. En revanche, si vous désirez plutôt avoir un capital et réaliser peut-être une plus-value, vous avez la possibilité de revendre votre bien.

En dehors de cela, vous pouvez aussi diversifier l’investissement immobilier en choisissant l’investissement SCPI. Il s’agit d’un type de placement qui n’a pas nécessairement besoin d’un gros apport financier.

Afin de multiplier votre épargne, vous devez donc avoir des actions dans une SCPI ainsi que des biens immobiliers avec un véritable potentiel.

Préparez bien votre retraite en diversifiant vos investissements

La réforme liée aux retraites ainsi que tous les changements qui auront lieu font l’objet de débats depuis plusieurs mois.

Il faut souligner que la nouvelle réforme qui sera mise en place ne sera pas véritablement avantageuse pour les retraités à venir, car ils devront anticiper une probable baisse de leur pouvoir d’achat.

Afin de faire face à cette préoccupation pour ce qui est de l’avenir, il faut que les actifs s’orientent vers les méthodes d’épargne afin de préparer efficacement leur retraite.

En ce moment, il y a sur le marché une panoplie de contrat qui est susceptible de répondre aux attentes des futurs retraités. Il faut aussi souligner le fait que grâce à la réforme de la loi Pacte, il y a plus de chance que certains produits attirent des clients.

Que dire du PER individuel ?

Défini comme le Plan d’Épargne Retraite individuel, le PER individuel a été lancé le 1er octobre 2019 afin de mettre à la disposition de la population française un produit d’épargne retraite simple, facile d’accès et unique.

Il vient donc en remplacement des multiples solutions d’épargne retraite qui étaient à la portée des particuliers. Il s’agit du PERP, du contrat Madelin, Corem et Préfon.

Le mode de fonctionnement du PER individuel est assez simple. Il vous donne en effet la possibilité de verser de l’argent pendant la vie active. Vous pourrez par la suite récupérer cet argent sous la forme d’un capital ou d’une rente avec des intérêts sur toute la période du contrat.

Pour ce qui concerne la fiscalité, l’avantage du PER est relatif à la possibilité de déduction des versements mensuels de l’impôt sur le revenu imposable dans une limite donnée.

Il faut rappeler que l’avantage fiscal va dépendre de votre statut. Que vous soyez un salarié ou un travailleur sans salaire, il y a des plafonds de déductions bien distincts.

Que dire des autres solutions d’épargne retraite ?

Les autres solutions d’épargne dont nous parlerons dans ce paragraphe sont le PERP, le contrat Madelin et le PERCO.

En effet, les plans d’épargne retraite collectifs ou individuels sont des contrats offerts aux actifs pour qu’ils puissent avoir assez d’argent pour assurer leur retraite. Le capital sera bloqué jusqu’à ce que vous partiez à la retraite. Ce n’est qu’après cela que vous pourrez récupérer votre argent sous forme de rente à vie.

Pour inciter les futurs retraités à opter pour les solutions d’épargne retraite, les plans d’épargne retraite font bénéficier aux retraités une fiscalité rentable. Les versements sont aussi déductibles du revenu imposable sur la base de certaines conditions. En outre, la loi Pacte a donné plus de possibilités pour la sortie.

  •       Le PERP n’est plus commercialisé depuis la fin de l’année 2019, mais ceux qui en disposent peuvent poursuivre leur contrat ou le renvoyer vers le PER individuel. C’est un contrat d’épargne sans obligation de cotisation. Lorsque vous y souscrivez au tout début de votre carrière, vous êtes assuré d’avoir assez d’argent pour couvrir vos charges pendant votre retraite.
  •       Le PERCO aussi ne se commercialise plus aussi depuis la fin de l’année 2019 et il a été remplacé par le PER collectif. Toutefois, si vous disposez déjà d’un PERCO, vous pouvez transférer votre épargne vers PER collectif. La décision d’installer un PER collectif ne revient qu’à l’employeur, et cela n’est pas non plus une obligation. L’argent qui sera cotisé par l’entreprise et les employés a pour seul but de leur assurer une bonne retraite.

Show Buttons
Hide Buttons