Retraite : assurez vos vieux jours avec l’investissement locatif

Le départ à la retraite est un évènement qui n’est pas toujours bien vécu par les seniors. En effet, la retraite implique une baisse importante des revenus et très peu de seniors y sont réellement préparés. De ce fait, pour éviter de vous retrouver dans une situation financière peu avantageuse à la retraite, vous devez faire le nécessaire pour préparer votre retraite du mieux que possible. Pour y parvenir, nous vous conseillons d’investir dans l’immobilier locatif dès maintenant. Ce secteur possède de multiples avantages et vous permettra de bien assurer vos vieux jours.

Pourquoi l’investissement locatif est-il si intéressant ?

Investir dans l’immobilier locatif offre un grand nombre d’avantages aux propriétaires. En effet, l’immobilier est avant tout un investissement sécurisé. Il arrive très rarement que le marché de l’immobilier soit touché par les fluctuations. Vous ne risquez donc pas de perdre votre investissement du jour au lendemain. Ensuite, choisir de se lancer dans l’investissement immobilier locatif, avec une stratégie d’accompagnement bien établie pour votre future acquisition, constitue l’un des meilleurs moyens de se constituer un patrimoine solide et durable. Un bien immobilier ne perd pas sa valeur en seulement quelques années. S’il est bien entretenu, il tiendra pendant des dizaines, voire une centaine d’années. C’est un patrimoine que vous pourrez transmettre à vos enfants et petits-enfants.

Lire également : Les pièges à éviter lors de la préparation de sa retraite

La finalité d’un investissement locatif est la mise en location du bien. Une fois le bien mis en location, vos locataires vous payeront chaque mois un loyer. Ces loyers sont des revenus supplémentaires qui peuvent vous aider à épargner et à préparer au mieux votre retraite. Il existe également de nombreux dispositifs de défiscalisation dont vous pourrez profiter afin de maximiser la rentabilité de votre investissement, et ce, en payant moins d’impôt. Parmi les dispositifs immobiliers les plus avantageux, on retrouve la loi Pinel, la location meublée non professionnelle (LMNP), la loi Malraux, entre autres.

Enfin, l’un des plus grands avantages avec l’immobilier est que pour investir, vous n’avez pas forcément besoin de disposer d’un capital financier extrêmement important. Il vous est tout à fait possible de contracter un prêt immobilier auprès de la banque.

A lire aussi : Comment préparer financièrement sa retraite sereinement

investissement locatif jeunes retraités

Quel type de bien acheter pour la location ?

Pour réussir votre investissement locatif, il est important de bien choisir votre bien immobilier. Voici, à cet effet, quelques biens immobiliers dans lesquels il serait intéressant d’investir.

Le studio

Il existe une forte demande pour les studios et vous n’aurez aucun mal à trouver des locataires. Le prix d’achat d’un studio est aussi assez abordable tout en vous permettant de profiter d’un niveau de loyer assez élevé. Toutefois, vous courez le risque de souffrir d’un turn-over important avec ce type de bien immobilier.

Les T2 et T3

Si vous souhaitez investir dans un appartement individuel, l’idéal serait d’opter pour l’achat d’appartements deux-pièces et trois-pièces. Ces biens immobiliers sont très demandés et attirent toutes sortes de profils (les personnes actives et seules, les étudiants, les retraités, les jeunes couples, les couples avec un enfant, etc.). De plus, les T2 et T3 sont généralement loués pour des durées beaucoup plus longues et vous offrent des niveaux de loyer élevés.

Les grands logements

Les maisons et les grands appartements attirent surtout les familles avec plusieurs enfants. Cependant, pour louer votre bien rapidement, vous devrez veiller à bien choisir sa localisation. Une maison ou un appartement situé à proximité des écoles, des transports et des commerces, intéressera fortement les familles.

Un immeuble de rapport

Un immeuble de rapport est un bien immobilier qui est composé de l’entièreté des lots d’un immeuble et qui appartient à un seul propriétaire. Ce bien immobilier dispose d’une excellente rentabilité, mais il demande tout de même un investissement de départ assez important.

Les résidences de services

Les résidences de services sont aussi très avantageuses. Il peut s’agir d’une résidence étudiante, d’un EHPAD, d’une maison de retraite, d’une résidence de tourisme, d’une résidence d’affaires, etc.

L’immobilier de luxe : si vous avez un budget conséquent

Si vous en avez les moyens, il est également possible d’investir dans l’immobilier de luxe. Vous pourrez par exemple investir dans des résidences de vacances telles qu’un chalet de luxe à la montagne, une villa au bord de la mer sur la Côte d’Azur…

Les parkings

Investir dans un parking est aussi une option. Les parkings représentent un faible investissement de départ et leur demande est aussi très forte et ne faiblit jamais. Il faudra cependant veiller à bien choisir l’emplacement de votre parking.

Peut-on déléguer la gestion locative ?

La gestion locative est l’ensemble des démarches à mener et des actions à effectuer une fois que le bien est mis en location. Elle consiste à percevoir les loyers et les charges mensuels, envoyer les quittances de loyer, effectuer une révision annuelle du loyer, déclarer les revenus locatifs, gérer les sinistres non-couverts par l’assurance… La gestion locative englobe donc de nombreuses tâches et peut être extrêmement chronophage. Heureusement, il vous est tout à fait possible de confier la gestion locative de votre bien immobilier à un professionnel. Pour cela, il vous suffit de signer un mandat de gestion locative avec une agence immobilière ou un administrateur de biens immobiliers.

Confier votre gestion locative vous permettra donc de vous libérer et de vous consacrer entièrement à vos autres occupations. Vous pourrez également profiter des conseils avisés et de l’accompagnement d’un expert. Un administrateur de biens immobiliers maîtrise parfaitement les lois et les normes en vigueur en matière d’immobilier. Vous avez donc la garantie que votre bien immobilier sera toujours bien entretenu et respectera les dernières normes en vigueur. Avec un administrateur de biens immobiliers, les risques de vacance locative sont moins élevés et vous êtes aussi protégé contre les retards et les impayés de loyers.

gestion locative investissement senior

L’imposition des revenus locatifs

Les revenus locatifs sont les revenus que vous percevez lors de la mise en location de votre bien immobilier. Ces revenus sont imposables, mais les règles d’imposition varient en fonction du type de location dont il s’agit.

Location nue

Si ces revenus proviennent de la location nue, alors ils sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers. Les règles à appliquer varient selon que le montant de vos revenus annuels est supérieur ou inférieur à 15 000 €.

Vos revenus sont inférieurs à 15 000 € ? Si oui, vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu et vous serez automatiquement soumis au régime micro-foncier. Vous pourrez donc bénéficier d’un abattement forfaitaire de 30 %. Il est également possible de choisir le régime réel et de déduire ainsi un grand nombre de charges de vos revenus avant imposition. Vos revenus sont supérieurs à 15 000 € ? Dans ce cas, vous devez déclarer vos revenus fonciers nets.

Location meublée

Les revenus locatifs issus de la location meublée sont soumis à l’impôt sur le revenu et sont imposés au régime des bénéfices industriels commerciaux (BIC). Il convient de préciser qu’il existe différentes catégories de régimes d’imposition pour le régime BIC : il s’agit du régime micro-BIC et du régime BIC réel simplifié. Avec le régime micro-BIC, vous bénéficiez d’une imposition sur la moitié de vos revenus locatifs. Le régime BIC réel simplifié, quant à lui, vous permet de déduire de vos revenus avant imposition, la totalité des charges et des amortissements comptables.

Les avantages fiscaux de l’investissement locatif pour votre retraite

Les avantages fiscaux de l’investissement locatif pour votre retraite

L’investissement locatif peut aussi vous permettre de bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables. En effet, en investissant dans un bien immobilier destiné à la location, vous pouvez profiter des dispositifs mis en place par le gouvernement pour encourager ce type d’investissement.

La loi Pinel

Ce dispositif a été instauré en 2014 et vise à favoriser l’investissement locatif dans les zones géographiques où la demande est supérieure à l’offre. Il permet ainsi aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu’à 21 % du montant investi, sous certaines conditions :
• Le logement doit être neuf ou en état futur d’achèvement.
• Le bien doit être situé dans une zone éligible (où il y a une forte demande locative).
• Vous devez louer votre bien pendant au moins six ans.

Le statut LMNP

Le statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) permet aux propriétaires-bailleurs de percevoir des loyers issus de leur(s) location(s) meublée(s), sans avoir besoin d’être inscrits au registre du commerce et des sociétés comme cela est nécessaire avec le statut LMP (Loueur Meublé Professionnel).

Avec ce statut, les avantages fiscaux sont nombreux : possibilité de récupérer la TVA sur le prix du bien, déduction des charges (amortissement du bien et des meubles), possibilité de cumuler les déficits fonciers avec d’autres revenus, etc.

Le Censi-Bouvard

Ce dispositif concerne l’investissement dans une résidence services (résidence étudiante, résidence senior, etc.). Il permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu’à 11 % du montant investi et la récupération de la TVA. Pour en profiter, il faut respecter certaines conditions :
• Le logement doit être loué pendant au moins neuf ans.
• L’investisseur doit acheter un bien immobilier neuf ou en état futur d’achèvement dans une résidence services éligible.

Cet investissement locatif peut donc vous permettre non seulement de préparer votre retraite, mais aussi de bénéficier d’avantages fiscaux attractifs. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels pour savoir quelle stratégie adopter selon votre profil et vos objectifs financiers.

Comment financer votre investissement locatif pour préparer votre retraite

Comment financer votre investissement locatif pour préparer votre retraite

L’investissement locatif, bien que prometteur, nécessite un certain capital initial pour pouvoir être mis en place. Pour ceux qui ne disposent pas de la somme nécessaire à l’achat du bien immobilier, il est possible de recourir à divers moyens de financement.

Le prêt immobilier classique

C’est le mode de financement le plus courant. Il consiste à solliciter un établissement bancaire pour obtenir un crédit destiné à l’acquisition d’un bien immobilier destiné à la location. Le taux d’intérêt varie selon les banques et les durées des remboursements peuvent s’étaler sur plusieurs années (jusqu’à 25 ou 30 ans). Attention cependant aux frais annexés au prêt (frais administratifs, assurance emprunteur…).

L’emprunt immo avec hypothèque

Au lieu des garanties classiques proposées par les établissements financiers comme l’hypothèque conventionnelle ou le privilège du prêteur deniers, il est aussi possible d’utiliser une hypothèque rechargeable qui permettra par exemple d’emprunter après quelques années supplémentaires sans avoir besoin de signer un nouveau contrat chez une autre institution financière.

La SCI familiale

Pour limiter les risques liés aux investissements immobiliers et alléger leur fiscalité respective, certains particuliers optent pour la création d’une Société Civile Immobilière (SCI) familiale. Cette société regroupe les membres d’une même famille et permet de diviser le capital nécessaire à l’achat du bien entre chacun des associés.

Le crowdfunding immobilier

Cette méthode consiste à financer un projet via internet, en collectant des fonds auprès d’un grand nombre de personnes. Les investisseurs peuvent ainsi participer financièrement, avec une somme modique, au financement d’un projet immobilier précisément identifié et géré par une société spécialisée dans le domaine. Les gains sont proportionnels aux montants investis.

Pour choisir la méthode de financement qui convient le mieux à votre situation personnelle, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel du secteur financier ou immobilier. Vous pouvez aussi comparer les conditions proposées par différents établissements bancaires avant de prendre votre décision afin d’optimiser vos chances de réussite dans cet investissement locatif.