L’obésité : 3 symptômes méconnus

Dès lors qu’il y a un déséquilibre entre la quantité de calories consommée et celle dépensée, la science parle d’obésité. Seulement, cet indice n’étant pas visible, l’obésité peut être présente sans qu’on s’en rende réellement compte. En général, on identifie une personne obèse par son indice de masse corporelle remarquable. Pourtant, au même titre qu’un faible rapport calories consommées/calories dépensées, plusieurs autres symptômes sont annonciateurs d’une obésité. Il peut notamment s’agir d’incontinence, de troubles de la circulation ou de rhumatismes.

L’incontinence urinaire

L’incontinence est caractérisée par des fuites d’urine provenant soit d’un effort (toux, éternuement), soit d’une envie pressante et incontrôlable. Deux types d’incontinences se distinguent alors : l’incontinence à l’effort et celle par impériosité. Mais il existe également une forme mixte. Ce malaise peut être lié à l’obésité, même si de nombreuses personnes l’ignorent. Si vous souffrez de fuites urinaires, cliquez-ici pour recevoir des conseils santé appropriés et pour mieux comprendre l’incontinence et ses liens avec l’obésité.

A voir aussi : Pour quelles urgences joindre un médecin de garde ?

Notez que même une simple prise de poids peut engendrer des pertes d’urine. Par conséquent, en cas d’obésité, le risque d’incontinence est logiquement plus élevé. L’affaiblissement des muscles du périnée, sous l’effet du poids, explique ce fait. Le plancher pelvien étant le support des organes pelviens, il s’ensuit des désagréments comme les fuites urinaires ou la descente d’organe.

Plusieurs solutions aident à pallier l’incontinence. Il convient par exemple de perdre du poids en faisant un régime ou du sport. Faites tout de même attention aux exercices physiques qui ont un impact important au sol. Pour les femmes, les boules de geisha ou les cônes vaginaux sont également des solutions pour faire travailler le périnée. Par ailleurs, vous pouvez opter pour une solution plus avancée, en faisant des exercices de Kegel à l’aide d’appareils connectés.

Lire également : Quelles sont les vertus des encens indiens ?

fuite urinaire incontinence

Les troubles veineux

L’accumulation de la graisse influe sur le fonctionnement des veines, en les rendant moins performantes dans la circulation du sang. En général, les veines d’une personne en situation d’obésité connaissent des dysfonctionnements du fait de l’accumulation de graisse au niveau du ventre et des cuisses. Le sang ne remontant plus convenablement des pieds vers le cœur, le sujet se trouve confronté à des troubles veineux. Quatre troubles veineux sont récurrents chez les personnes obèses : l’œdème, les varices, les jambes lourdes et la phlébite. À cela, s’ajoutent les troubles des articulations.

Le poids humain repose en grande partie sur les genoux et les talons. En situation d’obésité, la masse imposée à ces deux parties du corps est alors importante. Ces deux parties deviennent difficiles à bouger et les douleurs peuvent être très intenses. Pour remédier à ces différents troubles, pensez aux jets d’eau froide ou au massage. Dormez avec les pieds surélevés et faites de l’activité physique. S’il n’y a pas d’amélioration, consultez votre médecin. Il est à noter que la marche est l’exercice physique idéal pour améliorer le flux sanguin.

A lire aussi :

L’obésité et les rhumatismes

Partant d’un constat général, les médecins font systématiquement des recommandations allant dans le sens de la perte de poids afin de contrer les problèmes de rhumatismes liés au surpoids. Il a été également remarqué que la plupart des patients souffrant de rhumatisme étaient obèses. Les médecins en ont conclu que l’obésité était en partie responsable des rhumatismes.

L’excès de graisse est déjà connu pour augmenter la masse corporelle. Les études menées ont également permis d’évaluer son impact sur l’ensemble du système de locomotion du corps humain (os, muscles, tendons, articulations, etc.). Par exemple, l’arthrose chez les patients obèses est plus sévère et ils ont recours au traitement chirurgical beaucoup plus tôt. Perdre quelques kilos devient alors le moyen idéal pour atténuer les douleurs. La cure thermale fait aussi partie des solutions efficaces de perte de poids chez les patients souffrant de rhumatismes liés à l’obésité.

Show Buttons
Hide Buttons