Le CBD pour le traitement de la démence et la maladie d’Alzheimer

Le CBD, ce composant du cannabis ou du chanvre, fait encore beaucoup parlé de lui. Et pourtant, de nombreuses études scientifiques ont déjà vanté ses mérites non seulement dans le cadre du bien-être (qualité de sommeil, stress…) mais aussi dans le traitement de diverses pathologies : le cancer, le rhumatisme ou encore le diabète. Mais qu’en est-il de la maladie d’Alzheimer ? C’est ce dont cet article va traiter.

A découvrir également : Comment se comporter face à la maladie d'Alzheimer ?

Les effets du CBD sur les pathologies neurologiques

Le CBD a déjà fait ses preuves dans le traitement de plusieurs maladies qui touchent le cerveau ou plus précisément les neurones. En effet, il a été admis que le CBD contribue à soulager les troubles de la dystonie ou encore l’épilepsie. Le cannabidiol, autre appellation du CBD, permet de réduire les crises et les agitations (par exemple, pour la maladie de Parkinson) de façon considérable.

Selon les études menées, le CBD aurait pour résultat de restaurer les connexions entre les neurones. En effet, dans le cadre des maladies neurologiques, les neurones sont déséquilibrés et c’est ce qui entraîne les différentes crises. Le CBD va moduler les activités des neurones du lobe frontal et du striatum de telle sorte qu’il va réduire le déséquilibre et les ramener à la normale. Pour acheter du CBD, vous pouvez vous rendre sur le site https://cbdetc.com/fr/.

A lire en complément : Netsoins : connexion au compte

Le CBD pour traiter la maladie d’Alzheimer : les résultats des recherches

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus répandue notamment avec 900 000 cas en France. Et encore à ce jour, elle est irréversible et incurable. C’est une maladie neurodégénérative causée par la coupure des connexions entre les neurones qui entraîne leur dysfonctionnement voire leur mort. L’origine de ce dysfonctionnement ? Des plaques bêta-amyloïdes qui se sont formées dans le cerveau à cause d’un niveau très bas de TREM2 et IL-33, les deux protéines chargées de les éliminer.

Vu les résultats concluants du CBD sur les autres pathologies neurologiques, des chercheurs ont mené une étude sur des souris atteintes de la maladie d’Alzheimer pour en mesurer l’efficacité sur ce type de démence. Cette étude a révélé des résultats très encourageants. En effet, le niveau des TREM2 et IL-33 des souris ayant subi le traitement au CBD a été multiplié par 10 pour la protéine TREM2 et par 7 pour la protéine IL-33. Les capacités cognitives des souris se sont aussi révélées meilleures par rapport à celles de souris non traitées. Les essais cliniques continuent mais ces résultats sont déjà concluants pour les adeptes de la médecine alternative.

Le CBD pour traiter la maladie d’Alzheimer : les modes d’utilisation

Les essais cliniques sur l’utilisation du CBD dans le traitement de la maladie d’Alzheimer sont déjà sur les rails. Ils sont au stade du choix du mode d’administration le plus optimal. En effet, le CBD peut être utilisé sous plusieurs formes : en crème de CBD ou en patch pour des usages en traitement local d’une inflammation ou pour les sportifs, en inhalation, en feuilles ou encore sous forme d’huile de CBD.

Pour des maladies dégénératives telles que l’Alzheimer, il est recommandé de consommer quotidiennement le CBD sous forme d’huile grâce à une administration sublinguale. En effet, grâce aux muqueuses sous la langue, le CBD va atteindre plus facilement le système nerveux. Son action relaxante va se ressentir dans les 10-20 minutes après l’administration. Cet apaisement est très important pour atténuer et anticiper les crises de démence.