Comment fonctionne le Plan Épargne Retraite (PER) 

Au fur et à mesure que l’âge avance, les fonctionnaires et travailleurs ont tendance à mettre de l’argent de côté pour assurer leur retraite. Pour cela, plusieurs banques et organismes de finances proposent des solutions au nombre desquelles le Plan Épargne Retraite se démarque à bien d’égards. Dans ce billet, nous vous présentons le fonctionnement complet de ce système d’épargne.

Le PER : de quoi s’agit-il concrètement ?


Le PER a été créé lors de la loi PACTE relative à la croissance et la transformation des entreprises. Il vient remplacer et simplifier tous les anciens dispositifs de retraite tels que l’article 83 et les contrats Madelin. Pour des explications détaillées et approfondies, le site officiel sur le PER est disponible en continu ; n’hésitez pas à y faire un tour.

A lire en complément : Comment maintenir mon niveau de vie après la retraite ?

Le PER constitue un dispositif d’épargne à long terme qui dispose de caractéristiques harmonisées par rapport aux anciens produits. Il permet d’accumuler une épargne pour compléter ses revenus au moment de la retraite, sous forme de rente ou de capital, selon le choix de l’épargnant au moment du déblocage du plan. Le PER se décline en effet sous trois formes :

  • le PER individuel ;
  • le PER entreprise collectif ;
  • le PER entreprise obligatoire.

Le PER individuel

C’est le système le plus simple. Il s’ouvre indépendamment de la situation professionnelle de l’individu et sans aucun plafond d’âge. Si vous désirez en savoir plus, cet article explique ce qu’il faut savoir sur les différents PER et vous oriente dans votre choix.

A lire également : Puis-je emprunter à 60 ans ?

Le PER entreprise collectif

Ce plan d’épargne profite à l’ensemble des salariés de l’entreprise ; aux anciens salariés s’ils n’ont pas déjà accès à un PER et, dans les entreprises qui emploient entre 1 et 250 salariés, aux dirigeants, conjoints collaborateurs, associés, apprentis et contrats de professionnalisation. L’adhésion à ce système d’épargne n’est pas obligatoire. Dans le cas où le règlement prévoirait une adhésion automatique de l’ensemble des salariés, ces derniers doivent être avisés de leur adhésion par les moyens réglementaires. Ils disposent donc de 15 jours suivant l’information pour faire valoir leur refus d’adhérer au plan.

Le PER entreprise obligatoire

Le PER entreprise obligatoire peut être mis en place à destination de l’ensemble des salariés de l’entreprise ou d’une ou plusieurs catégories objectives de salariés. L’adhésion est obligatoire pour les salariés visés.

Le fonctionnement d’un Plan Épargne Retraite


Le fonctionnement du PER est simple a priori : tout au long de sa vie active, le salarié devra verser des cotisations. Elles peuvent être libres et sans plafond annuel minimum. Dans le cas où les versements seraient programmés, le montant et la date de versement sont préalablement définis lors de la souscription. Ils peuvent toutefois être modifiés.

L’objectif étant de vous permettre de récupérer votre argent majoré des intérêts générés au cours du plan, vous avez deux possibilités pour le collecter :

  • soit à votre départ à la retraite : vous percevez la valeur de votre PER sous forme de rente viagère jusqu’à votre décès ;
  • soit pour des cas de force majeure (chômage, surendettement, décès de votre conjoint…).

La gestion du PER peut se faire de trois façons : par gestion pilotée, par gestion sécurisée/évolutive et par gestion libre. Le souscripteur fera son choix de gestion en fonction de ses objectifs.

Show Buttons
Hide Buttons